TIMELINE

L'histoire de ALPA

__

Depuis plus de 20 ans, la plate-forme photographique moyen format ALPA est une pierre angulaire de la photographie haut de gamme. L'histoire de ALPA raconte la nouvelle histoire de ALPA à travers les étapes les plus critiques qui remontent à la fondation du "vieux 35 mm Alpa" de Pignongs SA dans la partie francophone of Switzerland en 1918.

La chronologie

2020

Introduction du HR Alpagon 6,5/138 mm Float. Le premier grand format objective avec un floating element et la résolution exceptionnelle qui en résulte sur toute la distance, de loin à près.

2020-10
2019

L'AIGLE S'EST POSÉ - SWITAR SUR LA LUNE

20 juillet 1969, 20:17:40 UTC - Il y a 50 ans, en ces mêmes minutes, le premier vaisseau spatial habité se posait sur la surface de la lune. Quelques heures plus tard, Neil Armstrong était le premier humain à poser le pied sur notre satellite. En plus de toutes ces histoires familières, l'une d'entre elles a presque été oubliée. Les premiers films objectifs s'appelaient Switar et étaient développés et produits par le fabricant des célèbres Macro Switars pour le 35 mm ALPA. ALPA est devenu le nouveau propriétaire de la marque Switar il y a 15 ans. Nous avons donc rassemblé quelques éléments autour de cet événement. Et maintenant, en cette année d'anniversaire, nous sommes particulièrement fiers de présenter une nouvelle ligne de cine haut de gamme objectifs sous la marque Switar.

2019-07
2019

Introduction du tout nouveau ALPA 12 PANO, un projet spécial pour nos amis chinois. Le PANO se caractérise par un déplacement horizontal prolongé.

2019-06
2018

POSITIF DE TOUS LES COTES - INTRODUCTION DE LA ALPA 12 PLUS

Le plus a une forme parfaite. Les Suisses le savent et le montrent sous forme de croix suisse dans leur drapeau. Vous pouvez la tourner comme vous le souhaitez - elle s'adapte toujours. Le nouveau ALPA 12 PLUS peut également être décalé de plus et moins 20 mm de chaque côté. L'assemblage de plusieurs images est un jeu d'enfant. Déplacez-le de haut en bas, de droite à gauche. En outre, le dernier boîtier de l'appareil photo du fabricant suisse ALPA présente un design entièrement symétrique - à l'avant et à l'arrière. Ce n'est pas l'appareil photo qui décide de ce qui convient, mais l'objet photographique. Le ALPA 12 PLUS respire les expériences de l'ALPA des 12 dernières années avec le XY, le MAX et le STC. Le PLUS est l'appareil photo pour les images fixes et animées - parfait pour de nombreuses tâches comme la photographie d'architecture, de paysage, les tâches commerciales, le travail en studio et bien plus encore. Tous ces appareils sont les fiefs des appareils photo de ALPA .

2018-10
2018

Amélioration de la gamme de trépieds et de la tête de balle du site ALPA .

2018-06
2017

Introduction du module ALPA objective pour les anciens objectifs 35 mm ALPA , début des solutions pour l'image en mouvement ALPA .

2017-06
2016

Introduction du ALPA GON, le premier trépied modulaire tête et homme d'autres nouveaux produits et solutions.

2016-06
2014

Introduction des tout nouveaux adaptateurs pour contrôler Hasselblad H objectifs et Contax 645.

2014-06
2013

ALPA a été nominé avec le ALPA 12 FPS pour le Prix du Design Suisse 2013/2104 et remporte le Prix Rado Innovation avec le ALPA 12 FPS : Les nominations pour le Prix du Design Suisse 2013/14 ont été décidées : sur les quelque 300 projets soumis, les équipes nominées ont maintenant recommandé 37 au jury comme candidats pour les prix de cette année.

Leur choix reflète l'évolution contemporaine du design : les projets liés à la durabilité sont représentés, tout comme les produits de l'industrie des biens d'investissement. La 12e cérémonie de remise des prix du concours, qui a lieu tous les deux ans, aura lieu à Langenthal le vendredi 1er novembre 2013.

2013-06
2012

Introduction de la ALPA 12 FPS, l'appareil photo à obturateur plan focal à commande électronique et des adaptateurs pour le contrôle des objectifs Canon EF et Nikon PC-E, l'adaptateur Hasselblad V objective et l'adaptateur Mamiya 645 (man.) objective .

Zurich, le 12 septembre 2012 - ALPA of Switzerland présentera à la Photokina 2012 (Cologne, du 17 au 23 septembre 2012) son dernier modèle : le ALPA 12 FPS (Focal Plane Shutter). Avec le FPS, de nouvelles et inestimables possibilités photographiques deviennent réalité. En outre, le nouveau modèle améliore massivement le potentiel de la plateforme ALPA 12 existante et développée. Avec le FPS, ALPA ouvre la porte à une nouvelle dimension : de la plateforme modulaire de la caméra à la boîte à outils ouverte. Le FPS de ALPA 12 est un module obturateur lorsqu'il est utilisé avec une autre caméra ALPA 12. Mais c'est aussi une caméra indépendante lorsqu'elle est combinée seule avec un dos, un objective et un adaptateur approprié. Cela permet d'utiliser des objectifs neufs ou anciens de dizaines de fabricants de systèmes optiques différents - avec ou sans obturateur central et avec ou sans contrôle manuel ou électronique de l'ouverture. De plus, le choix du format est libre, limité uniquement par les cercles d'image des objectifs et par la taille des capteurs.

Naturellement, tous les objectifs ne fonctionnent pas aussi bien avec tous les dos. Mais ce qui est "bon" et ce qui est "moins bon" est une décision qui appartient exclusivement au photographe ou, s'il travaille sur commande, à son client. Nous voyons ici une nouvelle attitude à l'égard de nombreux aspects de la qualité de l'image : loin du factionnalisme peu édifiant, on accepte les opinions et évaluations subjectives. Avec le ALPA 12 FPS, le domaine du shift/tilt/swing/stitch s'ouvre, dans les variantes les plus diverses et avec les accessoires correspondants, à un tout nouveau monde qui, jusqu'à présent, n'était guère possible, voire pas du tout.

L'ensemble du système est contrôlé par un firmware continuellement extensible dans un concept qui inclut tous les modèles précédents ALPA 12, de nombreux objectifs et presque tous les dos numériques produits au cours des dix dernières années. Une variété de possibilités et de combinaisons inconnues jusqu'alors s'ouvre - une boîte à outils que l'utilisateur peut équiper et utiliser selon ses propres besoins ou en utilisant des outils déjà existants. ALPA est heureux de présenter la plateforme améliorée ALPA 12 aux photographes intéressés pendant la Photokina à Cologne, hall 2.1, stand B21. La disponibilité et les prix de la nouvelle ALPA 12 FPS et des accessoires seront communiqués après la Photokina.

2012-06
2010

Lors de la Photokina ALPA présente son tout nouveau modèle. Le ALPA 12 STC offre la possibilité inégalée de photographier à main levée et de réaliser des assemblages ou des décalages depuis un trépied. Anticipant les solutions logicielles telles que la correction du trapèze comme dans Capture One 6 de Phase One, les mouvements de base du STC donnent la priorité aux déplacements latéraux pour l'assemblage. Les anneaux HPF (High Precision Focusing) de ALPA constituent une autre étape importante. Elles permettent une mise au point beaucoup plus précise et facilitent l'utilisation de télémètres laser très précis. Au lieu d'une échelle logarithmique, elle subdivise la course complète de l'hélice en segments réguliers de 5 degrés et indique même chaque degré sous forme de repère. La troisième nouveauté est l'introduction du support pour iPhone ALPA . Avec le ALPA eFinder, il devient un outil très individuel pour les photographes.

2010-06
2009

ALPA présente gratuitement un plug-in Photoshop® traitant la distorsion résiduelle dans ALPA grand angle et standard objectifs . L'outil est basé sur des principes photogrammétriques et cette partie a été développée en collaboration avec l'Institut des sciences géologiques de l'Université de Berne.

2009-06
2008

L'"écart" entre le ALPA 12 SWA et le ALPA 12 XY est comblé par le nouveau ALPA 12 MAX qui combine de nombreuses caractéristiques techniques du XY avec une facilité de tenue en main grâce à un poids et des dimensions réduits.

2008-06
2007

ALPA 12 METRIC, conçu pour la photogrammétrie est présenté - un appareil photo spécialisé sur la base du ALPA 12 WA. Il est produit exclusivement sur demande. Short Barrel concept introduit.

2007-06
2007

La société en nom collectif ALPA Capaul & Weber a été transformée en ALPA Capaul & Weber Ltd. avec effet rétroactif au 1er janvier 2007.

ALPA lance le premier ALPA Metric en collaboration avec l'Université de Berne. Ce type d'appareil est utilisé pour les mesures photogrammétriques.

Le concept ALPA "Short Barrel" : Le raccourcissement de 34 mm des planches (" barillets ") de objective dans les objectifs "Short Barrel" permet d'utiliser l'adaptateur interchangeable de basculement et d'orientation de 0°-6° ALPA (ultérieurement 0-12° et autres). La limitation aux distances focales de 80 mm et plus permet de construire un mécanisme d'inclinaison et de rotation fiable tout en permettant l'utilisation des distances focales moyennes et longues les plus importantes à cette fin. Les objectifs "Short Barrel" permettent également une meilleure utilisation des cercles d'image donnés. Même avec des objectifs à longue distance focale, il est possible d'utiliser le format 6x9 sans recadrage. Les objectifs à longue distance focale permettent d'obtenir l'unité optimale souhaitée entre le dos numérique ou le rouleau de film, le corps de la caméra et objective, ainsi que la répartition du poids et l'esthétique.

2007-01
2006

La plate-forme ALPA est étendue avec le ALPA 12 XY. Avec cette caméra exclusivement montée sur trépied, il est possible d'effectuer des réglages d'une précision qui n'était tout simplement pas possible avec d'autres constructions.

2006-06
2005

ALPA présente le petit ALPA 12 TC (Travel Compact) et les contours d'une plateforme connectée deviennent visibles. Il devient évident que le ALPA ne se compose pas seulement d'un ou deux modèles mais est conçu comme un système modulaire complet.

2005-06
2004

ALPA introduction d'adaptateurs numériques ajustables.

2004-06
2003

Du 3 mai 2003 au 31 août 2003, une exposition spéciale à la

Musée Suisse de l'Appareil Photographique
Grande Place 99
CH-1800 Vevey/Suisse

Téléphone +41-21-925 21 40
cameramuseum@vevey.ch
www.cameramuseum.ch

s'est consacré à une revue de l'une des plus grandes marques d'appareils photo du monde.

2003-06
2002

Lors de la Photokina 2002, ALPA présente deux nouveaux prototypes : le ALPA 12 ST et le ALPA 12 SST.

2002-06
2000

ALPA a reçu le prix "Design Distinction in Consumer Products " dans la revue de design de l'International Design Magazine(I.D.® Magazine, 116 East 27th Street, Floor 6, New York, NY 10016, USA).

"... Des projets comme le vôtre maintiennent la revue I.D. au premier plan..."

"... la caméra est au sommet de la conception des produits..."

2000-07
2000

La recherche intransigeante de la plus grande précision possible commence à porter ses fruits. L'apparence des dos numériques en qualité professionnelle exige des tolérances mécaniques minimales - et les caméras ALPA 12 sont conçues dès le départ précisément pour cela.

2000-06
2000

Les caractéristiques techniques et esthétiques exceptionnelles de la caméra ALPA triomphent. ALPA a reçu le premier prix du Red Dot pour la plus haute qualité de design dans le cadre du concours Design Innovations (Design Zentrum Nordrhein Westfalen, Essen/Allemagne).

"... La clarté du dessin se poursuit donc dans les images. RED DOT Highest Design Quality for : degree of innovation, functionality, formal quality, ergonomics, durability, symbolic and emotional content, product peripherals, self-explanatory quality..."

2000-05
1998

ALPA coopère avec Seitz Phototechnik AG, Lustdorf/Suisse, ont concrétisé les suggestions et les souhaits qui ont été formulés concernant les 12 prototypes ALPA . Le résultat de tous ces changements sont deux modèles de production assez différents des prototypes originaux :

- le ALPA 12SWA (SHIFT/WIDE ANGLE) avec contrôle de la perspective intégré et
- le ALPA 12WA (WIDE ANGLE) sans contrôle de la perspective

Lors de la Photokina 98, les deux premiers ALPA 12 modèles sont présentés. Tous deux étaient pour le moyen format : ALPA 12 WA (Wide Angle) et ALPA 12 SWA (Shift Wide Angle).

1998-06
1996

Capaul & Weber, Zurich, acquièrent enfin les droits mondiaux de la marque ALPA. L'objectif des nouveaux propriétaires est de poursuivre la tradition de qualité établie avec les appareils reflex 35 mm classiques ALPA et d'entrer dans le domaine des appareils moyen format. Le 18 avril 1996, le domaine Internet alpa.ch a été enregistré et le premier site Web a été mis en ligne.

1996-06
1996

Le 29 février 1996, Capaul & Weber, Zürich/Suisse, a acheté au séquestre officiel, dans le cadre d'une "vente aux enchères privée", les droits mondiaux sur la marque ALPA. Dès l'automne 1996, les premiers prototypes du ALPA 12 ont été présentés au public lors de la Photokina. Ils étaient le résultat d'une étroite coopération entre Capaul & Weber et Seitz Phototechnik AG, Lustdorf/Suisse. Sur le stand ALPA à Cologne comme dans la presse spécialisée internationale, ces prototypes du premier ALPA pour le moyen format ont suscité un vif intérêt.

1996-06
1990

L'entreprise ne peut plus concurrencer les fabricants extra-européens. Le coup fatal est cependant porté par des problèmes au sein de l'entreprise. Pignons SA se déclare en faillite. Le dernier modèle ALPA produit par Pignons SA est le ALPA 11.

1990-06
1990 - 1996

Pourquoi la simple affaire de faillite de Pignons SA a-t-elle pris six ans pour aboutir ? Nous (Capaul & Weber) avons essayé depuis décembre 1990 de racheter ALPA et n'avons réussi qu'en 1996. Nous ne savons toujours pas pourquoi cela a pris autant de temps. Des sources bien informées ne rejettent pas entièrement la faute sur le bureau surchargé de l'administrateur judiciaire. Elles font plutôt allusion aux complexités sociales, économiques, politiques et même religieuses particulières de ce coin plutôt reculé de la Suisse romande. Plus d'informations sur les 35mm-SLR-ALPA fabriqués par la défunte société Pignons SA, Ballaigues/Suisse : www.alpareflex.com

1990-06
1980s

Il semble que dans les années 80, lorsque les professionnels Nikon et Canon F et le Pentax LX disposaient de systèmes de viseurs interchangeables, Pignons SA a également pensé à introduire un nouveau modèle professionnel doté d'une telle fonctionnalité. Il reste une maquette en métal solide et non fonctionnelle dans la collection du musée suisse de l'appareil photo à Vevey. Si le nouveau projet devait s'appeler "ALPA 12", le nom est incertain. Seul un "12" estampillé - peut-être plus tard - le rappelle.

1980-07
1980s

Le modèle 11si de 1976 a marqué l'apogée technologique ainsi que le point final du développement du SLR ALPA 24x36mm. Si l'or 11si de ALPA (plaqué or 18 carats, couche de 10 microns) proposé dans les années 80 pour un peu moins de 7 000 dollars américains a pu ravir certains collectionneurs de luxes exquis, un raffinement de la technologie photographique, il n'en était rien. La production d'appareils photo ALPA 11si a chuté tout au long des années 1980 pour atteindre un minimum de 4 à 5 par mois. Dans le même temps, Pignons développait des produits exotiques tels qu'un appareil photo spécial pour les cartes d'identité pour le compte du gouvernement zaïrois.

Les travaux se sont également poursuivis de manière quelque peu désordonnée sur un nouveau modèle de reflex 24x36 mm pour lequel des dessins, des outils et même des prototypes auraient été réalisés. La localisation de ce matériel aujourd'hui est aussi floue que celle de nombreuses autres pièces et produits semi-finis fabriqués par Pignons à l'époque. Un moteur de transport de film d'une ingéniosité technique et d'un intérêt considérables aurait atteint un stade de développement avancé. Un nouvel obturateur à lame métallique à déplacement vertical et à plan focal était en cours de développement, ce qui aurait constitué une brillante prouesse technique. Certains de ces développements auraient été vendus à des acheteurs d'Extrême-Orient.

1980-06
1979

Cette année-là est apparue la ALPA Roto SM60/70, un appareil photo panoramique unique à 360°. Le célèbre photographe suisse Emil Schulthess et le concepteur technique Hermann Seitz ont tous deux joué un rôle majeur dans son développement. Aujourd'hui, la Seitz Roundshot est le premier instrument de ce type au monde. Seitz Phototechnik AG, Lustdorf/Suisse, conçoit et produit également les nouveaux appareils photo moyen format grand angle ALPA 12.

1979-06
1976

Avec l'introduction du modèle 11si, les cellules CdS (sulfure de cadmium) qui étaient utilisées depuis le modèle 9d ont été remplacées par des cellules Si- (silicium). Le stand des Pignons à la Photokina 76 de Cologne a présenté une autre surprise aux visiteurs : un appareil photo du Japon portant le label ALPA : le ALPA Si 2000. Le nouveau modèle a été construit sur le Memotron CE II de Chinon avec une monture à vis M42. La métamorphose de Chinon à ALPA a été accomplie grâce à quelques modifications adroites sur l'extérieur de l'appareil photo. Brillante idée de marketing ou but personnel contre l'image d'une marque supérieure ? En tout cas, cette escapade a pris fin lorsque le Si 2000 et son successeur le Si 3000 avec monture K-bayonet (introduit en 1980 et basé sur le Chinon CE-4) ont cessé leur production quelques années plus tard.

1976-06
1975

Un pasteur local, Charles-Louis Rochat, était fasciné par l'électronique et a développé des prototypes d'un compteur d'exposition et d'une unité de contrôle pour les projecteurs de diapositives. L'unité de commande est entrée en production en série chez Pignons SA sous le nom de Varidia.

1975-06
1972

Avec le ALPA 11el, un nouveau modèle est apparu sur le marché avec un miroir et un obturateur améliorés.

1972-06
1970

Le contrôle d'exposition des aiguilles d'allumettes a été remplacé à partir du modèle 11e par des LED (diodes électroluminescentes). À la fin des années 60 et au début des années 70, Pignons employait un effectif record d'environ 70 personnes et produisait environ 200 appareils photo ALPA par mois. C'était un chiffre énorme pour un appareil photo fabriqué manuellement par des artisans qualifiés. Il ne s'agit, bien sûr, que de la production de quelques minutes sur une chaîne de production automatisée de caméras. Cette année-là, Pignons SA a finalement abandonné son activité d'origine, qui consistait à fournir des pièces à l'industrie horlogère.

1970-06
1968

La troisième génération de ALPA est apparue : les modèles numérotés 10 et 11, dont la partie supérieure du corps a été redessinée, n'étaient pas nécessairement plus beaux, mais ils étaient équipés d'un compteur d'exposition couplé. Certains modèles portaient également un écusson familial, une caractéristique plus populaire chez certains que chez d'autres.

1968-06
1965

La production du site ALPA atteint 1 300 caméras par an, dont l'enregistrement est ensuite suivi d'un déclin d'abord lent, puis de plus en plus marqué.

1965-06
1964

Avec le modèle 9d ALPA , nous avons réalisé un coup de maître technique : l'un des premiers appareils photo équipés d'un posemètre TTL (through-the-objective). Il existe une certaine controverse quant à l'appareil photo qui a été le tout premier à bénéficier de cette avancée technique. Ihagee Dresden/Exakta peut faire valoir des brevets datant de 1939, tandis que Pentax et Topcon ont présenté des brevets en 1960 et 1962, respectivement. Il y a aussi la distinction entre l'introduction sur le marché en Europe et aux Etats-Unis. Quoi qu'il en soit : ALPA était là parmi les premiers.

1964-06
1960

Le modèle 6c a introduit une forme asymétrique du revêtement de la tête du prisme, combinée à un nouveau compteur d'exposition au sélénium. En outre, les épaules de la partie supérieure du corps, qui étaient jusqu'alors arrondies, ont été redessinées pour être angulaires. Pour la première fois sur ALPA, il y avait également un oculaire de visualisation horizontal - jusqu'alors, il y avait soit un viseur à hauteur de la taille (ALPA Reflex), soit un oculaire vertical (modèle 4), respectivement un oculaire à angle de visualisation de 45° (modèles Prisma Reflex, 5 et 6 - sauf pour le 6c - ainsi que 7 et 8).

1960-06
1959

Avec les modèles B, le miroir à retour rapide et le levier d'avance typique du film ALPA ont fait leur première apparition. Ce dernier devait être actionné de l'avant vers l'arrière plutôt que de l'arrière vers l'avant, ce qui est plus courant. Cette disposition inhabituelle simplifiait la construction et permettait à l'utilisateur de garder son œil près de l'oculaire de la caméra tout en actionnant le levier.

1959-06
1956

Avec le modèle 6, un télémètre à images fractionnées a été introduit.

1956-06
1952

Cette année-là est présentée la deuxième génération de ALPA, conçue par André Cornut et présentant d'importantes avancées techniques : à la place de la construction en tôle d'acier, un nouveau corps en alliage moulé sous pression est introduit ainsi que la fixation à baïonnette ALPA objective . Le nouveau corps est extraordinairement robuste et d'une beauté remarquable, purement fonctionnelle. Pour de nombreux esthètes, les modèles 4, 5, 7 et 8 de ALPA ainsi que le premier modèle 6 comptent parmi les meilleurs que l'art des concepteurs d'appareils photo ait jamais produits.

1952-06
1951

Pignons SA, resp. ALPA, n'a jamais produit ses propres verres, préférant les acheter aux fabricants les plus réputés. La liste des fournisseurs se lit comme le "Who is Who" de la fabrication optique : Angénieux, Asahi, Berthiot, Chinon, Enna, Kilfitt, Kinoptik, Schneider, Yashica, Zoomar, etc. A partir de 1951, le 50mm objective MADE IN SWlTZERLAND de Kern Aarau - fabriqué exclusivement pour ALPA - joue un rôle particulier. Le Switar 1:1.8 introduit cette année-là a été remplacé après 1958 par le Macro-Switar avec indicateur de profondeur de champ Visifocus qui, à son tour, a été doté d'un plus grand diaphragme réduit à 1:1.9 en 1968. Kern Aarau ayant jeté tous les outils nécessaires, un montage objective de Chinon au Japon a été utilisé après 1982 pour les derniers Macro-Switar.

1951-06
1949

Avec le ALPA Prisma Reflex est apparu l'un des tout premiers appareils photo réflexe simple objective avec un pentaprisme. Ce dispositif à prisme en toit, grâce au croisement des rayons réfléchis à l'intérieur, donne une image droite et latéralement correcte. L'oculaire a un angle de vue de 45º - une caractéristique typique de ALPA jusqu'au modèle 6c de 1960.

1949-06
1946

La marque ALPA a été officiellement enregistrée en Suisse le 19 février 1946 : <a href="/_files/ALPA_CH-Marke-114673_1946-1966.pdf" target="_blank">Enregistrement de la marque ALPA en Suisse le 19 février 1946</a> (PDF MISSING)

1946-06
1944

Cette année-là, l'exposition de printemps à Bâle, la Mustermesse, a enfin fait connaître le réflexe ALPA à un plus large public. On peut à juste titre considérer que c'est l'année où ALPA est entré dans le monde exclusif des appareils photo haut de gamme.

1944-06
1942

Alors que la guerre faisait rage dans toute la Suisse, Pignons SA a produit une première série d'appareils reflex ALPA ainsi qu'un modèle, le ALPA Standard, avec un viseur non reflex uniquement. Bien que le monde ait eu trop de problèmes pour s'attarder sur ces premières, quelques-uns des nouveaux appareils sont néanmoins arrivés aux États-Unis sous les noms de Bolca et Bolsey Reflex.

1942-06
1933

Cette année-là, Pignons SA a pris contact pour la première fois avec le concepteur technique Jacques Bolsky, qui se faisait aussi parfois appeler Boolsky ou Bolsey. Né en Ukraine sous le nom de Bogopolsky, il étudie la médecine à Genève et y ouvre en 1924 une société, Bol SA, pour commercialiser sa caméra 35 mm Cinématographe Bol et plus tard sa Bolex 16 mm. Aujourd'hui encore, la Bolex est un nom mondialement connu dans le domaine des caméras de cinéma 8 mm et 16 mm. En 1930, Paillard SA de Ste-Croix a repris Bol/Bolex SA et a nommé Bolsky consultant en ingénierie pour le département Ciné-Bolex nouvellement créé.

Dix ans plus tard, Bolsky a échangé l'Europe contre les États-Unis, laissant les précurseurs de ALPA (développé depuis 1933) à Pignons SA. Aux États-Unis, Bolsky a connu un certain succès avec les caméras de cinéma et de photo de sa Bolsey Corp. of America, New York. Les tout premiers appareils photo Bolsey ont été fabriqués par Pignons SA, mais bientôt de nouveaux modèles sont apparus sous le nom de Bolsey, fabriqués par l'Obex Corp. de Long Island, NY. Le 1er juin 1956, cette société a également repris la commercialisation des produits de Bolsey Corp.

Jacques Bolsey est mort subitement aux États-Unis le 20 janvier 1962, à l'âge de 66 ans. Heureusement, la chance offerte par Bolsky a été saisie à Ballaigues. Ses propositions portent sur l'expansion de la société dans la fabrication d'appareils photographiques. Jusque dans les années 1940, des prototypes et des appareils expérimentaux sont développés - certains à l'unité, d'autres en série limitée - sous diverses appellations : Bolca, Teleflex et Viteflex. Certains appareils ALPA ultérieurs se caractérisaient également par la combinaison du principe réflex avec un viseur non réflex supplémentaire intégré.

1933-06
1918

Création de la société Pignons SA dans le Jura suisse. Conformément à la tradition locale, l'entreprise se concentre dans un premier temps sur la fabrication de pièces pour l'industrie horlogère.

1918-06